Recherche

 

 

L’une des forces du master EEET-EDDEE est de s’appuyer sur une communauté scientifique de premier plan et en particulier sur les laboratoires d’économie et de sciences de l’environnement dans les campus d’excellence de la région Ile de France. L’enseignement fait largement appel aux chercheurs des grands organismes de recherche (Centre National de la Recherche Scientifique, Institut National de la Recherche Agronomique, Commissariat à l’Energie Atomique, etc. ) côtés des enseignants chercheurs des écoles de ParisTech, de l’Université Paris Saclay et Paris Ouest, de l’IFP. Tous les ans de nombreux étudiants du M2 effectuent leur stage et rédigent leur mémoire dans un des laboratoires de recherche associés à la mention EEET-EDDEE.

Le partenariat avec la recherche privée et également très développé, avec là encore l’accueil de stagiaires, mais aussi le financement de thèses  et de travaux apportés par des chaires d’entreprises. Si tous les ans une quinzaine d’étudiants du M2 (sur une centaine d’élèves) poursuivent dans le cadre d’un doctorat, la moitié d’entre eux le font sur un financement d’une entreprise ou dans le cas d’une thèse CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche).

De nombreux étudiants effectuent également leur stage de M2 dans des laboratoires de recherche internationaux et les service recherche d’organisations internationales (Banque Mondiale, International Food Policy Research Institute, International Institute for Applied Sciences Analysis, Food and Agriculture Organisation, Organisation de Coopération et de Développement Economiques, Programme des Nations Unies pour l’Environnement, etc.) Tous les ans, quelques étudiants poursuivent également leurs études dans le cadre d’un phD (programme doctoral américain) dans une des universités étrangères avec lesquelles le Master EEET-EDDEE entretien un partenariat.