Les objectifs

Les objectifs de la mention “EEET-EDDEE (“Economie de l’Environnement de l’Enérgie et des Transports” /  “Economie du Développement Durable, de l’Environnement et de l’Energie”) sont  doubles. Il s’agit de permettre la mobilisation de domaines de compétences variés (économie, sciences de l’ingénieur, sciences du vivant) et la maîtrise des outils d’analyse nécessaires aux  étudiants se destinant à s’insérer professionnellement à la sortie du master, mais aussi à préparer les étudiants qui le souhaitent à une thèse ou un programme doctoral de type phD.

Le M1 a pour but d’apporter les bases en mathématiques (optimisation, systèmes dynamiques, théorie des jeux), en statistiques et en économie (microéconomie, macroéconomie) aux étudiants pour qu’ils puissent suivre les enseignements de M2 mais aussi d’ouvrir aux aspects disciplinaires (économie de l’énergie, économie de l’environnement) et transdisciplinaire (droit, epistémologie, etc.).

En M2, une large gamme de cours, dont une grande partie optionnelle, permet d’acquérir une bonne compréhension des enjeux et concepts. Des cours plus méthodologiques donnent les outils d’analyse (théorie économique, modélisation, gestion, finance, économétrie, etc.). Des cours de spécialisation et un stage de longue durée permettent aux étudiants d’être rapidement opérationnels dans le milieu du développement durable, de l’énergie, et  des ressources naturelles. Des cours de formation par la recherche permettent une interaction avec des scientifiques en lien avec des laboratoires universitaires et des instituts de recherche. Des cours d’ouverture permettent de comprendre les grands enjeux sociaux, géopolitiques et les stratégies des acteurs dans ces domaines.