Compétences des diplômés

Le Master EEET-EDDEE diplôme chaque année plus d’une centaine d’étudiants. Beaucoup des diplômés (plus de la moitié) sont issu des écoles de ParisTech, et combinent une double formation d’ingénieur et d’économiste. D’autres, de formation plus exclusivement économique, sont sélectionnés parmi les meilleurs étudiants d’une large gamme de M1 et des  Ecoles normales supérieures. Les profils atypiques, issus de formations diverses (modélisation, mathématiques appliquées, normaliens biologistes ou physiciens, écoles de commerce, etc.) apportent une compétence pluridisciplinaire qui est souvent indispensable au travaux de recherche et développement sur des grands projets intégrés.

Le M1 apporte une formation de base solide en économie, mais aussi en statistiques et optimisation. Le M2 EDDEE des compétences dans la dimension d’analyse quantitative et de prospective; des cours professionnalisants sur les méthodes de gestion des questions d’environnement en entreprise (certification, analyses de cycle de vie, responsabilité sociale, etc.)  les rendant rapidement opérationnels; une ouverture sur les grands sujets de sociétés via des cours thématiques (économie du carbone, du pétrole, de la forêt, de l’eau, de l’agriculture, des industries de transformation, finance, gestion des réseaux énergétiques, etc.); et une sensibilisation à la recherche qui leur permet de s’insérer à la fois dans le monde académique et le monde de l’industrie et des services. Des cours centrés sur la gestion des conflits d’usage et la négociation leur permettent également d’aborder les questions de gestion des questions de développement durables avec les acteurs sociaux.

Avec plus d’un tiers d’étudiants étrangers, admis après une sélection très sévère, le M2 forme également des cadres disposant d’atouts culturels et linguistiques recherchés par les entreprises. Les  d’étudiants originaire des pays émergents sont, par exemple, particulièrement demandés par les entreprises travaillant dans la finance carbone, l’énergie, les matières premières ou les services environnementaux. Un effort particulier est fait au niveau du recrutement dans les M1 préparant au M2 pour accueillir de tels étudiants et les former à des méthodes quantitatives avant l’entrée en M2. Au moment de leur diplôme ces étudiants ont ainsi effectué un cycle complet de master en France et en maîtrisent la langue et la culture scientifique.